Réponses à une première série de questions!

Bonjour !

Un peu houspillé par un ogre mal léché sur un forum voisin, j’ai dû démontrer que le projet n’était pas un coup marketing sans fondements en répondant à une série de questions.
Jugeant anormal que ces informations ne soient pas partagées ici, je vous les rapporte !

1 - On joue avant, pendant ou après les événements des romans ?
Après tout ce qui est écrit dans les romans. Pas très longtemps après.

2 - Utilisation du lore créé autour d’abyme?
C’est un dossier brûlant pour lequel j’attends une conclusion avant de vous en dire plus. Redévelopper Abyme ex-nihilo, quand on voit la qualité du Guide d’Abyme , est un non-sens, même si des choses sont chamboulées par les derniers romans et qu’Abyme n’a plus totalement le même visage.
Vous voulez tout savoir : je vois Raphaël Bardas ce weekend. J’espère qu’on va causer.

3 - Présentations de l’harmonde façons encyclopédie ou centré sur une région spécifique ?
Les deux.

  • Cahiers Gris monographiques présentant en 4 pages chaque aspect majeur de l’Harmonde (chaque royaume, chaque peuple, les grandes organisations). Pas le niveau de détail de l’Atlas des Royaumes crépusculaires, mais assez pour picorer et stimuler l’inspiration (voilà l’une des raisons pour laquelle le volume de pages est conséquent).
  • Focus précis sur Lorgol pour ceux qui ont besoin d’un cadre de départ très détaillé et clé en main, afin de rentrer dans l’Harmonde par le « petit bout de la lorgnette ».

4 - Si le masque, les muses, l’ombre sont des éléments mythologiques parmi d’autres, il y a une création mythique du monde qui fait consensus?
Aux yeux des éminences grises et du collège, oui. Leurs archives et leurs travaux d’analyse, parfois en lien avec une autre organisation qui cherche comme eux à comprendre l’incompréhensible Harmonde, les ont conduits à émettre des hypothèses crédibles. Les Inspirés ne valident pas ce que les éminences disent. Pour les éminences, les Inspirés se fourvoient, comme de nombreux autre groupuscules radicaux écumant les Royaumes. Sont-ils en guerre ? Non, car les méthodes du Souffre-jour n’incluent pas la guerre ouverte.

5 - Les anciens saisonins seront-ils repris? Jouables?
Tous les peuples qui étaient jouables dans le livre de base d’Agone JDR le seront à nouveau, car tous sont présents dans les romans. D’autres peuples s’y ajouteront, car oubliés ou écartés volontairement par Agone JDR , voire cités uniquement dans les nouveaux romans (saurez-vous les retrouver ?). Ceux ajoutés par la suite de la gamme Agone et jamais cités dans les romans (ou pas comme un peuple) ne seront plus explicitement cités, ni jouables.
Aucun peuple ne se prévaut du titre de saisonin dans Pénombre , une nouvelle classification est établie selon le paradigme posé par le collège (un peu comme la phylogénie qui évolue sans cesse). Mais les lutins/farfadets vénèrent les Dames des Saisons (car deux Dames sont citées dans les romans, donc on récupère). Rétabliront-ils la notion de saisonin à ta table ? Rien ne les en empêche, mais Pénombre n’en parlera pas pour des questions de droits.

6 - Les enjeux seront-ils uniquement politiques ou bien auront-ils une portée mystique ?
Politiques et mystiques, de nombreux problèmes politiques étant en sous-main provoqués par des dissonances harmoniques.

7 - Les personnages seront-ils au fait de leurs puissance?
Les éminences peuvent être des perdreaux de l’année qui découvrent en jeu tout l’envers de l’Harmonde et les moyens d’agir sur lui (profil Agone de Rochronde 1er roman), des agents plus expérimentés (profil classique de l’agent de terrain, genre Filmir ou Agone de Rochronde 3e roman), voire devenir professeurs (profil Mélodène et Hurlanc). Devenir psycholune, enfin, c’est devenir MJ.

8 - Quels types de système de règle, de création de perso?
Système ludique (dés multiples, constitution d’une main, manipulation de ressources, résultats « satisfaisants » et pas frustrants) et libre (atouts freeform, magie sans listes à paramétrer via un tableau)
Création selon deux méthodes, selon l’envie et le temps disponible :

  • rapide via répartition de points
  • progressive via un QCM / chapitre dont vous êtes le héros.
    (à l’image d’Écryme v2)

9 - Utilisation possible des danseurs, niveau de puissance, complexité du système de magie?
Il y a toujours le Cryptogramme-magicien, évidemment, et des mages cryptogrammiques. Mais les relations avec le Souffre-jour sont un peu tendues, au vu de la politique récente du collège vis-à-vis des Danseurs (postface des romans). Des choix moraux sont en vue pour les PJ mages.
Système de magie libre : on paramètre son sort, et on lance sa main de dés pour voir si on réussit avec contrecoup, si on réussit normalement, ou si on réussit trop bien et que la magie incidente échappe à tout contrôle.
Oui, quand on lance un sort ou qu’on réalise un exploit, on paie de la ressource, mais on réussit automatiquement. La question n’est plus de savoir si on réussit, mais les conséquences qu’auront ce choix d’action.

10 - Utilisation des arts, de l’invocation? Liste de sort? Magie freeform?
Freeform, cf. supra. Pas de listes de sorts, ou des listes de « sorts typiques » pour inspirer les joueurs en manque d’imagination, mais clairement pas de grimoire de magie à apprendre et retenir. Tu veux faire un sort ? Tu prends ton outil de mage (cistre, pinceau, Danseur), tu décris ton effet en le paramétrant, et tu lances tes dés pour voir comment ça réussit.
Toutes les magies connues dans les romans seront là. Que citent les romans ?

  • Jornisme, éclipsisme, obscurantisme
  • Accord, Décorum, Geste
  • Conjuration
  • Prisme
  • Saisons
  • Élémentalisme
    Et il y en a deux autres que vous découvrirez bientôt.

11 - Scenarii proposés dans le ldb? Bac à sable ou toboggan ?
Un scénario dans le livre 1, une campagne entière dans le livre 2
On espère proposer 1 à 5 scénarios supplémentaires dans le pack écran (dont on vise la mutation en « boite de démo hyper riche pour pas trop cher » à confirmer selon nos forces restantes et le soutien des précommandes).
Scénarios modulaires avec intrigue principale par « temps forts » à articuler selon les directions choisies par les joueurs (dans l’esprit « Weird discoveries : ten instant adventures » pour Numénéra ), et modules à greffer dessus selon l’envie de bac à sable ou de linéarité de chacun (mais aussi la durée que l’on veut donner à cet épisode).

12 - Orientation des règles vers du crunch ou plutôt narrativiste?
Je ne suis pas toujours très bon à ce jeu des étiquettes, mais je dirais « ludique à tendance narrativiste » : un perso qui tient sur une seule page, avec des scores typés et des éléments narratifs-freeform, avec de la manipulation de ressources (2) impactante mais simple, et une lecture des résultats intuitive et valorisante.
Le système tient en assez peu de pages, mais c’est pas non plus Wushu.

13 - Livre de base auto suffisant ou gamme à secret ?
Le livre 1 suffit pour ceux qui veulent jouer sans le détail des enjeux cosmogoniques.
Avec le livre 2, vous savez tout de l’univers visible et caché (vous n’avez pas le nom de chacune des 17 baronnies d’Urguemand ni la généalogie de leurs barons, mais vous avez tout pour broder dans un cadre clair).
La suite hypothétique de la gamme n’ira pas vers la révélation de secrets encore plus secrets, mais vers le focus, dans chaque tome, sur un point précis ou deux (une ville, une organisation, un peuple), et l’exploitation de ce focus au travers de scénarios (1/3 lore, 2/3 scénarios).

14 - Livre en noir et blanc avec cahier couleur ou full color?
100% couleur, comme annoncé sur le site. Format US letter dans l’hypothèse d’un portage international (on n’en est pas là, mais autant s’orienter vers des choix qui simplifieraient cette hypothèse).
Couverture rigide, reliure cousue. Eventuels scénarios bonus en cahiers agrafés 60 pages réunis dans des étuis rigides (cf. pack écran).

15 - Quels artistes ont participé ?
Tous sont listés sur le site.

  • Franck Achard,
  • William Bonhotal,
  • Maud Chalmel,
  • Xavier Collette,
  • Boris Courdesses,
  • Julien Delval,
  • Nicolas Fructus,
  • Didier Graffet,
  • Yann Lieby,
  • Olivier Sanfilippo,
  • Sabrina Tobal,
  • Yvan Villeneuve,
    Je précise que, pour tous, il s’agit de créations originales pour Pénombre , pas de repiquages sur un book préexistant. En parallèle, Boris nous a fait l’honneur de nous proposer quelques illustrations faites par lui pour Agone JDR , que l’on adorait et dont il avait récupéré les droits.
3 « J'aime »

J’ai repris ces informations pour les mettre sur le forum bbe (en citant la source, bien entendu…) aussi, car le sujet intéresse aussi là-bas, j’espère que cela ne dérange pas.

Aucun souci. Tout ce qui est public sur internet peut être repris et relayé.

Réjouissant !
Franchement, ça tabasse.
Ça respire le sujet mûri et maîtrisé :flushed:

Il serait sage désormais de mettre en perspective quelques dates :roll_eyes: une vague hypothèse de calendrier :disguised_face:
Histoire de soulager les impatiences …:joy:

Bravo et merci en tout cas à toute l’équipe :+1:

1 « J'aime »

Bonjour,

Merci pour vos retours enthousiastes !

Je comprends l’impatience. Nous travaillons afin de vous proposer le meilleur jeu possible.
Celui-ci est déjà conçu, il reste de la rédaction, de la relecture, du test et de la maquette.
Les illustrations sont bien avancées.

On parlera peu à peu plus en détail du calendrier. Notamment d’éventuels tests publics durant lesquels vous pourrez vous faire une idée « sur pièce ».
Pour la précommande et la livraison, il faudra encore patienter plusieurs trimestres. Mais encore une fois, l’objectif est de sortir le meilleur jeu possible. Beau, bien écrit, ergonomique et avec un bon système (ce point est souvent reproché aux créations françaises et aux adaptations, notamment).

Ludiquement.

1 « J'aime »

Alors, je ne sais pas si je peux poser une question ici, mais je me demande si dans ce nouveau jeu il y aura des mécaniques pour accoucher les âmes comme… pour Pénombre justement.

(On peut aussi me dire que cette réponse n’est pas pour tout de suite ^^)

La chose sera très prochainement révélée en vidéo, mais en bref (parce que ceux qui étaient en convention ce weekend le savent) :

  • il existe une mécanique simple, dans la section fées noires, pour accoucher des âmes (mais cela a un prix qui n’incite pas à le faire souvent, pour éviter la banalisation de la chose),
  • il existe aussi des règles pour jouer les âmes accouchées :slight_smile:

Le jeu s’appelle Pénombre, on ne pouvait pas faire l’impasse !

1 « J'aime »